Festival de Musique ancienne à l'Abbaye de Vignogoul

Un jeune Festival de Musique Ancienne près de Montpellier

1ères RiAV en 2010 CONCERTS - STAGE - EXPOSITION - CDs - 2èmes RiAV en 2011 - 3èmes RiAV en 2012

MENU : glisser la souris pour cliquer sur images ou textes ! click on text and pictures !

11 Concerts dans l'Abbatiale, un Stage et une Exposition d'instruments de la Collection Orpheon inauguraient les Rencontres Internationales de l'Abbaye de Vignogoul du 29 juillet au 8 août 2010

Agrandir le plan

"Rendez-vous quotidien jusqu'à dimanche, L'Entretien de Muses est un nouveau festival, atypique. L'abbaye du Vignogoul, près de Pignan (34), offre sa spiritualité à des rencontres déraisonnables organisées par un allumé du clavecin, Alain Cahagne, enseignant au conservatoire de Montpellier, et un déjanté de la viole de gambe, José Vásquez, une pointure, enseignant à Vienne, et collectionneur. Une partie de ses violes est exposée, et surtout jouée, lors des concerts, après les master class et le buffet sous les pins. ... " M. F.

Les Musiciens

Direction musicale

Direction artistique

avec le soutien de l'Association Notre Dame de Lenne

Schenck - Sonate en la mineur (Adagio) : José Vázquez - Lúcia Krommer - Achim Schulz .

Documentation imprimable à télécharger

Les rencontres internationales de l'Abbaye de Vignogoul : Pour nous aider à faire connaître cet événement, devenez "fan" de notre page et rejoignez notre groupe sur facebook !

 

"Le projet est fabuleux. Concerts gratuits tous les soirs depuis le 29 juillet, atmosphère d'académie musicale. L'abbaye du Vignogoul, à Pignan, inscrit dans ses projets culturels la mise en valeur de sa superbe abbaye. Le nouveau festival " L'Entretien des Muses " ne saurait mieux dire.
Le maître de ce temps baroque est José Vázquez, gambiste réputé, enseignant vedette à Vienne, médaillé du gouvernement autrichien pour sa réussite artistique. Il est aussi le collectionneur le plus célèbre au monde pour les instruments historiques - plus d'une centaine - dont il est propriétaire et auxquels il donne une seconde vie. Car il les fait restaurer et joue avec à travers le monde, devant tous les publics. La Fondation Orpheon, qui gère ces violons et violes, violoncelles et barytons,
ce patrimoine culturel vivant, le promène de lieu en lieu : Rambouillet, Thoiry, Lunéville, tout en cherchant une résidence permanente.
Le gambiste, né en 1951, qui a quitté Cuba lors de la révolution, a fait d'abord des études de médecine. « Une viole a une anatomie, plaisante-t-il, une tête, un corps... Mais en plus, une âme ! » Il se souvient de l'achat de sa première viole, à Chicago, il y a une quarantaine d'années. Il en parle avec amour.
L'exposition à Vignogoul accueille une douzaine d'instruments, dont deux copies, magnifiques d'ailleurs, du luthier montpelliérain Olivier Calmeille. José Vázquez est fidèle à sa viole de gambe Steiner. Il joue avec ses élèves Kunihiro Mimura et Lúcia Krommer, accompagne la soprano Patricia Gonzalez. Alain Cahagne organisateur du festival, fait sonner le clavecin, Philippe Suzanne enchante la flûte traverso.
Cas unique, José Vázquez, prête ses instruments aux stagiaires. « Je l'ai vu faire essayer une viole et dire au musicien : " Tu peux la garder ", car il était content du résultat », raconte Claudine Salomon-Moutot, présidente de France Orpheon. Elle ajoute : « Quand il est dans la musique, il peut oublier de manger. Il est totalement généreux ». Vif, malicieux, le maître garde un émerveillement d'enfant : « Mettez un instrument dans une pièce, cela change les choses. C'est vraiment une présence. » Ses violes sont habitées.
"
Michèle FIZAINE

cliquer pour lire !cliquer pour imprimer et lire !

cliquer pour agrandir et imprimer

France-Orpheon: 19, rue de l'Eglise -78 770 Thoiry - France - Tél: +33 1 34 87 48 37 - Email